default-logo

Alain Juppé a 1 parrainage validé par le Conseil constitutionnel

Le-conseil-constitutionnel-valide-le-1er-parrainage-pour-Alain-Juppé Alain Juppé a 1 parrainage validé par le Conseil constitutionnel

Le parti Les Républicains dispose d’un grand nombre d’élus pouvant soutenir Alain Juppé en cas de retrait de François FIllon.

Vendredi 3 mars, Alain Juppé a reçu son premier parrainage officiellement validé par le Conseil constitutionnel.

Le nom d’Alain Juppé est celui qui revient le plus régulièrement en cas de désistement d’un François Fillon, candidat de la droite empêtré dans l’affaire du PenelopeGate du nom de son épouse soupçonnée d’avoir bénéficié de rémunérations sans contrepartie réelle. Les défections se multiplient dans l’entourage de celui qui avait remporté à l’automne, et haut la main, la primaire de la droite. Et un plan B est désormais évoqué par plusieurs ténors. Dans cette situation politique inédite, Alain Juppé apparaît comme le premier recours pour la droite. Il vient officiellement de recevoir son premier parrainage validé par le Conseil constitutionnel.

François Fillon est lui soutenu par 1155 élus. Il dépasse la barre des 500 parrainages et pourrait donc être juridiquement investi. Le candidat socialiste Benoit Hamon devrait lui aussi obtenir facilement les parrainages nécessaires. Tout comme Marine Le Pen, Jean Luc Mélenchon ou Emmanuel Macron.

le 18 mars dernières journée

Plusieurs « petits candidats » de droite sont quant à eux à la traîne. Michèle Alliot Marie, ancienne dirigeante du RPR et plusieurs fois ministre d’Etat, n’est soutenue, à ce jour que par 8 élus. Difficultés similaires pour Henri Guaino à seulement 5 voix. 205 élus soutiennent aujourd’hui officiellement Nicolas Dupont Aignan. Jean Lassale, longtemps soutien de Bayrou bénéficie à ce jour de 70 soutiens officiellement validés.

A l’extrême gauche, la candidate Lutte OUvrière Nathalie Artaud atteint 314 parrainages. Philippe Poutou, leader du Nouveau Parti Anticapitaliste en est à 36 validations.

Transparence : le conseil constitutionnel permet jour après jour et jusqu’au 18 mars, prochain date limite, de connaître le nombre de parrainages reçus par l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle. Aujourd’hui 33 personnes ont fait acte de candidature pour l’élection présidentielle de 2017 et reçu officiellement les soutiens d’au moins 1 grand élu.

A propos de l'auteur

Commentez